Comment Séduire: Les sous-entendus sexy sont-ils efficaces ?

Les grands séducteurs le savent bien, vous devez toujours emmener votre partenaire dans la direction que vous souhaitez. En général, l’homme cherche avant tout à se diriger vers des instants intimes, sexuels. Le dire trop tôt et de façon trop directe, risque d’effrayer et de faire fuir la « cible » qu’il avait visée. Alors comment faire pour y arriver, de façon douce et progressive ? Les sous-entendus permettent de faire comprendre vos intentions à votre partenaire, doucement, et avec un peu d’humour. Pourquoi cela marche-t-il très bien, pourquoi est-ce excitant, et comment s’y prendre ?

Comment séduire efficacement?
Comment séduire efficacement?

N’anticipez pas trop

Si vous êtes trop honnête, trop direct, et que vous annoncez brutalement vos intentions sexuelles dès le départ, vous risquez d’anéantir la relation qui n’a pas encore commencé. Tout être humain développe une résistance instinctive pour ne pas se faire manipuler par un autre. Naturellement, votre partenaire se sentira humiliée, offensée, et, dans une très grande majorité des cas, déclinera vos invitations clairement trop frontales et maladroites. Le secret est de masquer vos idées, de les habiller. Quelques blagues légèrement suggestives seront bien plus efficaces, car elles auront un double sens. Celui de dire que vous faites de l’humour et qu’il ne faut pas prendre trop au sérieux, mais aussi celui de suggérer une certaine sensualité. Votre partenaire y pensera, mais restera libre d’interpréter vos dires. C’est à votre « cible » de choisir de placer ce que vous avez dit sous le ton d’humour, sur un plan sexuel ou pas. Contrairement à l’annonce trop brutale qui ne lui laisse aucune liberté de choix, le sous-entendu permet à votre partenaire de choisir son interprétation (simple humour, ou suggestion de sexe).

L’art du subjectif

C’est en effet beaucoup plus séduisant et convaincant de suggérer de façon indirecte, plutôt que brutalement. Notre conseil est donc de lancer un commentaire indirect, suggestif, et de prendre du recul. Vous pourrez ainsi observer votre partenaire. Le sous-entendu que vous avez jeté pourra faire son chemin au bout de quelques jours. Si vous sentez qu’elle s’habitue ou s’amuse de ces réflexions allusives, alors vous pouvez répéter l’opération de temps en temps. Faites-le bien et en douceur, de façon subtile, car le risque d’être lourd sera toujours présent jusqu’à temps que vous passiez clairement à l’acte sexuel. Si à un moment vous sentez que votre sous-entendu était un peu trop offensif, alors précisez immédiatement d’un air innocent mais convaincant que ce n’est pas en rapport bien sûr avec votre relation. Sur cet article vous trouverez quelques suggestions pour un bon pseudo sur Internet. Hé oui! La séduction commence dès le premier contact.

L’art du dosage

Le rythme, la ponctuation, de vos sous-entendus sont essentiels. Si vous mitraillez d’allusions, vous n’arriverez qu’à la faire fuir. En revanche, si vous le faites de façon subtile et avec parcimonie, cela devient léger et très sexy. Laissez donc le temps à votre partenaire de faire monter le désir en elle. N’hésitez pas même à stopper ce type d’insinuations pendant quelques jours, ne pas lancer de sous-entendus là où ils auraient été faciles. Ceci va entrainer un suspens, du questionnement chez votre partenaire. Ce mystère, cette confusion, de savoir si vous êtes intéressé par du sexe réellement ou si vous blaguez, risque fort de la mettre dans une situation d’intrigue, où elle sera tentée d’en savoir plus, et d’aller plus loin. Ce sera ainsi son choix, même si elle reste confuse sur ses propres désirs, l’idée d’avoir une aventure avec vous ou pas tournera dans son esprit. Vous pourrez alors continuer à vous montrer sous votre meilleur jour, la séduire, sans avoir à lancer plus de suggestions, car finalement, l’idée vient un peu d’elle. Vous avez déjà gagné la première manche, car vous avez réussi à faire germer l’idée qu’elle pourrait vous choisir pour partenaire.

Étiqueté , , ,